26/11/2017
Dimanche 26 novembre 2017 à 17h. Avec  François René Duchâble  au piano et le comédien  Alain Carré .  Napoléon à Saint-Hélène   La prose de Bonaparte et la poésie de Victor Hugo transportent le spectateur vers les sommets de l'émotion et de la gloire. Et quel compositeur si ce n'est Ludwig van Beethoven pouvait le mieux accompagner ces deux génies et former avec eux un trio inoubliable!    Un apéritif vous sera offert en compagnie des artistes lors de l'entracte. Prix 30 € ou 35 chf, demi-tarif pour les enfants de moins de 18 ans.   Réservation (les places ne sont pas numérotées) :   A travers notre fiche de  réservation sur ce site . A l'entrée le jour du concert dans la limite des places disponibles.  Retrait des places 30 minutes avant la séance.       
AccueilLa ChartreuseHistorique

Un lieu
Historique

 

Quelques dates de l’histoire
de la Chartreuse Notre-Dame de Pomier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1170

Fondation de la Chartreuse Notre-Dame de Pomier grâce à une donation de Guillaume Ier Comte de Genève et de Vaud.
Certains historiens pensent qu'un Prieuré, sans doute la pièce principale des caves, aurait pu exister avant cette fondation. La Chartreuse de Pomier comprenait à l'intérieur de ses murs, entre autres: l'Église Notre-Dame de Pomier, trois chapelles, les douze cellules des Chartreux entourant le grand cloître où étaient enterrés les Chartreux ainsi que des membres de la famille des Comtes de Genève et de Vaud.
 
Quatre-vingt onze Prieurs se sont succédés à la tête de la Chartreuse. Durant son existence, la Chartreuse recevra de nombreux visiteurs illustres en particulier l'Empereur Sigismond et Charles IV. Ce dernier place le monastère sous la protection du Saint Empire Romain Germanique par une bulle scellée en 1366.
 

1793 

À la Révolution, la Chartreuse est pillée ; les livres et les manuscrits de la très riche bibliothèque sont brûlés devant le petit cloître. Pendant près de 100 ans, la Chartreuse sera pratiquement abandonnée et ses nombreux bâtiments démolis. Les cloches de l'Église Notre-Dame de Pomier seront transportées à Carouge où l'une d'entre elles sonne encore les heures à l'Église Sainte-Croix sur la place du marché.
 

1894 

La Chartreuse est alors rachetée au Baron de Drée par Jérémie Girod de Beaumont. Ce dernier sauve le bâtiment principal de la ruine et aménage dans ses murs un hôtel-restaurant doté d'une quarantaine de chambres. Dénommé «Hôtel Pension de l'Abbaye de Pomier», l'établissement fonctionne jusqu'à fin 1991.
 

2001

Inauguration par le propriétaire actuel Claude Girod, arrière petit-fils de Jérémie Girod, des caves Médiévales et des salles Renaissance du rez-de-chaussée. La Chartreuse a été rénovée et transformée par Catherine Girod et Kevin Gaughran, en conservant et en réhabilitant les aspects originaux de la Chartreuse tout en apportant une touche contemporaine.
 
Le propriétaire décide d'abandonner le nom impropre d'Abbaye de Pomier qui lui a été accolé depuis la Renaissance pour lui redonner son nom historique de « Chartreuse Notre-Dame de Pomier ». L’ensemble du site de la Chartreuse a été classé du fait de son ancienneté et de sa qualité environnementale exceptionnelle.
 
 
N.B.
Le mot pomier vient de pro murus soit : «en dehors des murs».
C'est la raison pour laquelle l'orthographe correcte est Chartreuse de Pomier.
 
 
Mentions légales
 
La Chartreuse de Pomier, 27 Allée des Chartreux - Pomier, 74160 Présilly, France
Tél. : +33 (0)4 50 04 50 53