24/04/2020
Et pourquoi pas un mariage en hiver?   Profitez de nos tarifs promotionnels de janvier à avril 2020 dans un cadre de rêve à partir de 1700€ :  -20%  sur votre événement à la Chartreuse de  Pomier .   En dehors de la beauté du site, de la chaleur d'un bon feu de bois, du calme et de la sérénité qu'inspire la Charteuse, les avantages d'un mariage en hiver sont multiples:   La disponibilité de la Chartreuse et des prestataires entre janvier et avril :   Il est en effet beaucoup plus facile de réserver un samedi entre décembre et avril qu'en période estivale, inutile de vous y prendre deux ans à l'avance, 6 mois peuvent suffire. Les prestataires sont beaucoup plus à votre écoute, moins stressés et disponibles.   Un tarif beaucoup plus avantageux :   A la Chartreuse, nous vous faisons un tarif très préférentiel pendant cette période et pourtant nous ne lésinons pas sur le chauffage😀. N'hésitez pas à nous envoyer un mail ou à nous contacter pour connaître nos tarifs. Nous faisons également des promotions que vous pourrez consulter sur notre site partenaire, Mariage .net.   Des décorations magnifiques : En hiver, faîtes-vous plaisir ! Vous allez pouvoir créer des ambiances auxquelles seuls les mariages d’hiver peuvent prétendre. Que ce soit pour la robe de mariée avec capeline fourrure, une cérémonie autour d'un bon feu de cheminée dans les salles Renaissance ou encore une ambiance bleutée dans les salles médiévales.     La météo n'est plus un stress de tous les instants :   Si vous vous mariez en été et que le soleil ne semble pas être au rendez-vous, vous risquez d'être déçus même si les mariages pluvieux à la Chartreuse se passent à merveilles grâce à l'espace qu'elle vous offre à l'intérieur et à sa beauté à l'état brut.   En hiver, vous êtes à l’intérieur, le problème ne se pose plus ! Le soleil n’est plus la condition sine qua none, comme en été, mais par contre les journées d'hiver ensoleillées sont magnifiques et la Chartreuse enneigée offre un paysage magique.  
AccueilLa ChartreuseHistorique

Un lieu
Historique

 

Quelques dates de l’histoire
de la Chartreuse Notre-Dame de Pomier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

1170

Fondation de la Chartreuse Notre-Dame de Pomier grâce à une donation de Guillaume Ier Comte de Genève et de Vaud.
Certains historiens pensent qu'un Prieuré, sans doute la pièce principale des caves, aurait pu exister avant cette fondation. La Chartreuse de Pomier comprenait à l'intérieur de ses murs, entre autres: l'Église Notre-Dame de Pomier, trois chapelles, les douze cellules des Chartreux entourant le grand cloître où étaient enterrés les Chartreux ainsi que des membres de la famille des Comtes de Genève et de Vaud.
 
Quatre-vingt onze Prieurs se sont succédés à la tête de la Chartreuse. Durant son existence, la Chartreuse recevra de nombreux visiteurs illustres en particulier l'Empereur Sigismond et Charles IV. Ce dernier place le monastère sous la protection du Saint Empire Romain Germanique par une bulle scellée en 1366.
 

1793 

À la Révolution, la Chartreuse est pillée ; les livres et les manuscrits de la très riche bibliothèque sont brûlés devant le petit cloître. Pendant près de 100 ans, la Chartreuse sera pratiquement abandonnée et ses nombreux bâtiments démolis. Les cloches de l'Église Notre-Dame de Pomier seront transportées à Carouge où l'une d'entre elles sonne encore les heures à l'Église Sainte-Croix sur la place du marché.
 

1894 

La Chartreuse est alors rachetée au Baron de Drée par Jérémie Girod de Beaumont. Ce dernier sauve le bâtiment principal de la ruine et aménage dans ses murs un hôtel-restaurant doté d'une quarantaine de chambres. Dénommé «Hôtel Pension de l'Abbaye de Pomier», l'établissement fonctionne jusqu'à fin 1991.
 

2001

Inauguration par le propriétaire actuel Claude Girod, arrière petit-fils de Jérémie Girod, des caves Médiévales et des salles Renaissance du rez-de-chaussée. La Chartreuse a été rénovée et transformée par Catherine Girod et Kevin Gaughran, en conservant et en réhabilitant les aspects originaux de la Chartreuse tout en apportant une touche contemporaine.
 
Le propriétaire décide d'abandonner le nom impropre d'Abbaye de Pomier qui lui a été accolé depuis la Renaissance pour lui redonner son nom historique de « Chartreuse Notre-Dame de Pomier ». L’ensemble du site de la Chartreuse a été classé du fait de son ancienneté et de sa qualité environnementale exceptionnelle.
 
 
N.B.
Le mot pomier vient de pro murus soit : «en dehors des murs».
C'est la raison pour laquelle l'orthographe correcte est Chartreuse de Pomier.
 
 
Mentions légales
 
La Chartreuse de Pomier, 27 Allée des Chartreux - Pomier, 74160 Présilly, France
Tél. : +33 (0)4 50 04 50 53